Préparer sa migration PrestaShop 1.7

Préparer sa migration PrestaShop 1.7

Cet article s'adresse aux marchands qui n'ont pas encore migré leur boutique PrestaShop sur la dernière version 1.7 : comment se faciliter la vie quand on envisage de mettre à jour sa boutique PrestaShop ?

Depuis la sortie de la première version de PrestaShop 1.7 il y a 3 ans, les méthodes de développement de l'équipe PrestaShop ont fortement évolué afin de gagner en stabilité à chaque nouvelle version. Aujourd'hui, cette version plus mûre est mise en production par de nombreuses agences spécialisées qui ont franchi le cap de "l'attente d'une version stable de la version 1.7" vers "l'utilisation par défaut de cette 1.7 pour tous les projets".

C’est le bon moment de réfléchir à votre migration en 1.7.

Dans le cas d'un nouveau projet e-commerce, rien de plus simple : il faut adapter la boutique au besoin du marchand. Dans le cas d'une mise à jour d'une ancienne version vers la dernière, la tâche devient beaucoup plus complexe. Alors que depuis de nombreuses années, l'équipe PrestaShop proposait un module "mise à jour en 1 clic" qui permettait de migrer sa boutique relativement facilement, cette solution n'est plus viable aujourd'hui. Il faut non seulement adapter le code et recréer un thème graphique pour la nouvelle boutique, mais aussi s'assurer que la totalité des informations produits/clients/commandes est bien transférée dans le nouvel outil de production. 

Est-il risqué de mettre à jour sa boutique en PrestaShop 1.7 ?

Risqué par rapport à quoi ? Si vous ne mettez pas à jour votre boutique, vous vous exposez aussi à des risques : problèmes de sécurité, modules de paiement obsolètes, pertes de positions sur Google, réglementation changeante qui demande des modifications, design de la boutique vieillissant… Chaque étage de votre tunnel de commande est "grignoté" en permanence par l’évolution du marché. Par contre, une migration manquée est lourde de conséquences : perte de chiffre d’affaires, insatisfaction client, éjection des places de marché…

Alors comment faire ?

Vous croiserez sur la toile de nombreux blogs expliquant des techniques de migration : ne vous embarquez pas dans ces aventures si vous ne connaissez rien au développement sous PrestaShop ! Cela dépasse le simple clic pour mettre à jour sa boutique : un problème peut en cacher un autre. Il n’est plus possible pour un marchand de mettre à jour lui-même sa boutique : il faut laisser la technique aux techniciens et se concentrer sur ses ventes pour faire levier et se permettre d’utiliser des ressources extérieures pour s’occuper de la gestion technique du site.

Suffit-il de signer un devis ?

Trouver le bon prestataire et accepter son devis est une étape parmi d’autres. La continuité de service est très importante car une dégradation de l’expérience utilisateur impacterait négativement votre chiffre d’affaire dès le premier jour de publication de votre nouveau site e-commerce. Cette étape importante reste à la charge du marchand. Pour assurer la qualité de votre relation client, vous devez rester au top pour rendre ce changement pour vos clients au mieux supérieur, au pire invisible.

Comment garder un service au top ?

Comment répondre rapidement et de manière exhaustive à son client quand on ne maîtrise pas son outil de travail ? La méthode la plus efficace pour apprendre à se servir de PrestaShop, c’est encore de l’utiliser. Voici une représentation graphique du niveau de compétence d’un marchand avant, pendant et après sa migration.

De manière brutale, son expérience en PrestaShop 1.6 ne lui sert plus qu’en partie. Dès la migration, il faut réapprendre à trouver les informations dans les pages du backoffice de PrestaShop et reconstruire tous les automatismes qui permettent d’être efficace. Recevoir un appel d’un client qui cherche une information et ne pas pouvoir lui fournir, alors qu’elle est bien là... quelque part : quelle frustration !

Cette période d’apprentissage (en rouge sur le schéma) est nommée « galère » par les marchands ayant déjà franchi cette étape.

Peut-on mieux faire ?

Heureusement, oui :) !

Imaginez un outil qui permettrait de gagner du temps, de garder sa qualité de service au top tout en anticipant les problèmes.

En utilisant Store Commander dès aujourd’hui sur sa boutique, on a plusieurs avantages :
-    On apprend rapidement à mieux gérer sa boutique.
-    L’interface et tous les concepts ergonomiques étant les mêmes entre Store Commander sur PS 1.6 et 1.7, on gère tout aussi bien les deux boutiques.
-    Store Commander se chargeant de toutes les opérations quotidiennes sur la boutique, les visites dans le back-office PrestaShop sont ponctuelles et permettent d’apprendre à se servir de ce nouveau back-office à son rythme tout en restant productif dans Sc.
-    On est accompagné par un support client très réactif qui s’approprie toutes les problématiques soulevées.

Et c’est tout ?

Pas tout à fait. Lorsque tout est enfin opérationnel, il faut continuer à enrichir son catalogue pour saisir les informations nouvellement disponibles avec PS 1.7 : alertes de quantités basses, délais de livraison, caractéristiques produits, etc. Suivant la taille du catalogue, cette tâche peut être chronophage : tout ce qui ralentit le marchand est un frein sur le chiffre d’affaires. Heureusement Store Commander permet de rajouter et modifier en masse ces informations, soit par l’import CSV, soit directement par son interface.

Lorsque vous aurez goûté à Store Commander, vous ne pourrez plus vous en passer ! Vivement la future version 1.8 de PrestaShop pour de nouvelles migrations ! :)

 

Articles liés